Hors Champ

mai / juin 2019

L’ONF, visiblement

ARCHIVES À CONVICTION

par la rédaction
mai / juin 2019 29 juillet 2019

JPEG - 54.4 ko

Crédit : Pascal Blanchet

Dans la foulée du mouvement récent, porté par de nombreux cinéastes, qui critique la reconduction de l’actuel commissaire, ainsi que les pratiques et le fonctionnement de l’Office national du film [1], Hors champ a eu l’idée de rassembler quelques pièces, affiches, logos, communiqués, des sortes d’"archives à conviction" qui rappellent à la mémoire les mouvements de contestation et de solidarité pour la sauvegarde de l’ONF depuis 2000 (ce dossier, on l’aura compris, ne recherche ni l’exhaustivité, ni à développer outre mesure un argumentaire savant).

Ce fut aussi l’occasion de dépoussiérer une initiative un peu oubliée, de 2010, Le comité du visible, dont Hors champ possédait encore dans ses dossiers quelques traces. Les modestes "États généraux" dont il a été l’instigateur témoignent à l’envi de la persistance des problèmes que l’actuel mouvement soulève (et que les soi-disant "mains tendues" par l’institution ne semblent pas avoir réglés).

Nous remercions chaleureusement Denys Desjardins et le MSSO (Mouvement spontané pour la survie de l’ONF) de nous avoir procuré l’essentiel des documents de ce dossier (et de nous avoir permis de les reproduire ici). Un grand merci à tous.tes les artistes, illustrateurs.trices, rédacteurs.trices qui ont contribué à leur création.


2000-2001

JPEG

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

JPEG
JPEG

Les dernières minutes du patrimoine (2000-2001)

Crédit : MSSO.

2010

PNG - 159.8 ko

Tests pour le logo du Comité du visible (crédit : Clément de Gaulejac).

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Crédit : Comité du visible.

2012-2013

Cinéma dans la rue !

PNG
PNG
JPEG
PNG
PNG

JPEG - 74.7 ko

Crédit photo : Denys Desjardins.

JPEG - 828.4 ko

Occupation de la Cinérobothèque (4 juin 2012). Crédit photo : Emily Gan.

JPEG
PNG
PNG
PNG
PNG
PNG

Cinéma dans la rue - 6 juin 2012

Par les temps qui coupent

Crédit : MSSO.

2019

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

JPEG - 184.3 ko

Crédit : NFB/ONF Création

JPEG

JPEG - 55.1 ko

crédit : Pascal Blanchet

Notes

[1Voir notamment : "ONF : la nomination du commissaire passe mal", 29/06/2019, Le Devoir, https://www.ledevoir.com/culture/557749/onf-la-nomination-du-commissaire-passe-mal ; Lettre d’Hugo Latulippe adressée au ministre du patrimoine canadien Pablo Rodriguez, https://ctvm.info/lettre-hugo-latulippe-adressee-au-ministre-du-patrimoine-canadien-pablo-rodriguez/ ; "Ne tirez pas sur les réalisateurs", La Presse, 01 mars 2019, https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/agnes-gruda/201907/03/01-5232591-onf-ne-tirez-pas-sur-les-realisateurs.php ; NFB postpones release of strategic plan amid dispute with creators, Winnipeg Free Press, 12 juillet 2019.

Recherche

Mots-clés

Mots-clés liés a cet article:

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • Quelques notes sur la pratique de la restauration numérique du film

    Dry Humping Against the Grain

    La confusion qui règne autour de la restauration des films est de nos jours d’autant plus grande qu’elle est accablée par deux dogmes idéologiques. Le premier s’affiche déjà comme une évidence : aujourd’hui, la « restauration des films » consiste principalement – sinon exclusivement – en un processus de numérisation de la pellicule cinématographique. Le deuxième, beaucoup plus délicat, se cache sous la surface polie du numérique : c’est une entreprise qui s’opère hors de tout examen minutieux et qui ignore subtilement tout les discours technologiques, éthiques et philologiques ; une affaire qui s’effectue au-delà de tout besoin réel de refléter l’histoire (du cinéma) ; un processus profondément, purement et irréversiblement repoussé dans les catégories de l’économie de marché.

  • Abbas Kiarostami (1940-2016)

    Tombeau pour A.K.

    On annonce le décès d’Abbas Kiarostami, le 4 juillet dernier. En plein été, une nouvelle qui nous arrive en temps de vacances, un peu hors du temps, et que l’on se donne le loisir de presque ignorer. Nous ressentons, là, sur le coup, bien sûr, un vif pincement. On le savait malade, il était plongé dans un coma. Un cancer. Son dernier film, peu remarqué, datait de 2012. Depuis, peu de nouvelles. Jusqu’au 4 juillet 2016. « Décès du cinéaste iranien Abbas Kiarostami ».

  • L’image électronique vue par Jean-Pierre Boyer

    DU FEEDBACK AU VIDÉO-CORTEX

    Parcours de la carrière du vidéaste québécois Jean-Pierre Boyer.

ISSN 1712-9567
copyright 2015

OffScreen       Conseil des arts du Canada   iWeb Technologies   Conseil des arts de Montréal