Hors Champ

janv.-fév/mars-avril 2018

Articles de cette rubrique

  • À LA RECHERCHE D’OSCAR

    15 mars, par Olivier Godin
  • C’était probablement sur toutes les lèvres. « Méfiez-vous de la compétition officielle ! » disait par exemple un cinéphile errant de la Postdamer Platz. La rumeur raconte que les programmateurs, à la manière du noble Oscar, n’ont regardé aucun des films (...)

  • RENCONTRE AVEC TED FENDT

    janv.-fév / mars-avril 2018 1er mars, par Olivier Godin
  • Nous sommes le 17 février 2018. Classical Period, présenté hier en première mondiale dans la section Forum de la Berlinale, est ton deuxième long film. Tu es un Américain de Philadelphie et tu t’appelles Ted Fendt. C’est exact. Tu as d’abord réalisé (...)

  • AUTOUR DE LA PART DU DIABLE

    janv.-fév / mars-avril 2018 13 février, par André Habib, Olivier Godin, Renaud Després-Larose
  • Suite à la présentation, durant le FNC 2017, de La part du diable, nous avons eu l’immense bonheur de discuter avec Luc Bourdon et Michel Giroux, le monteur du film, pour parler d’archives, de droits à l’image, mais aussi pour pénétrer la forge, la (...)

  • Détours

    novembre / décembre 2017 18 janvier, par Ghassan Salhab, Nour Ouayda
  • Mode d’emploi Ce texte est un échange oral, écrit, retranscrit, imagé et même parfois fictif entre Ghassan Salhab et Nour Ouayda. Le // qui sépare les différents textes, images et fragments doit être conçu tel un cut, cette coupure qui permet de (...)

  • Devant les ruines

    novembre / décembre 2017 17 janvier, par Ghada Sayegh
  • Etablir une cartographie des ruines au Liban revient à appréhender cette hétérogénéité des vestiges, autant que ses stratifications temporelles. Comment appréhender Beyrouth après le désastre, comment représenter une ville en ruines, dont les repères (...)

  • RÉCIT(S)

    novembre / décembre 2017 15 janvier, par Ghassan Salhab
  • Deux dangers ne cessent de menacer le monde : l’ordre et le désordre. Paul Valéry. 1 Qu’est-ce donc qu’un miroir ? Un puits pour certains, puits sans fond. Chute libre. Pour d’autres, le Diable probablement, sa tanière, sa demeure. D’autres encore : (...)

  • Combien d’entre nous ?

    novembre / décembre 2017 15 janvier, par Nour Ouayda
  • La revue Hors champ est heureuse de présenter une rétrospective complète du cinéaste franco-libanais Ghaasan Salhab, du 27 janvier au 2 février, à la Cinémathèque québécoise et à la Lumière Collective. En présentant cinq longs métrages de fiction et trois (...)

  • Espace de reliaison

    novembre / décembre 2017 5 janvier, par Aodren Buart
  • Face aux ruines de la guerre, Beyrouth la rencontre de Borhane Alaouié et (posthume) de Ghassan Salhab ne choisissent pas le chemin de la fiction, mais celui de son impossibilité, tentant de reconstruire un regard détruit par les conflits et de (...)

  • Antonioni & Ferrare. Une hypothèse plausible

    novembre / décembre 2017 5 janvier, par Claudia Polledri
  • L’année 2017, dixième anniversaire de la disparition de Michelangelo Antonioni (1912-2007), a vu la parution de nombreuses contributions au sujet de l’œuvre du cinéaste italien. Plusieurs événements (expositions, concerts) ont aussi été organisés en (...)

  • NOËL

    21 décembre 2017, par Olivier Godin
  • « Le matin du 25 décembre, des gens respirent quelque chose du bonheur et ce butin précieux leur sort doucement des narines et de la bouche comme une boucane de locomotive. Sur le manteau craquant de l’hiver, les mains dans les poches, leur pas est (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 190

Recherche

Mots-clés

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • RIDM 2016 : Sylvain L’Espérance

    DANS LES VAGUES D’UN COMBAT AU BOUT DE LA NUIT

  • Symposium créer/montrer/conserver

    Une certaine école

    Texte prononcé à l’occasion du symposium tenu à la Cinémathèque québécoise. Réflexion sur l’enseignement du cinéma expérimental.

  • Abbas Kiarostami (1940-2016)

    Tombeau pour A.K.

    On annonce le décès d’Abbas Kiarostami, le 4 juillet dernier. En plein été, une nouvelle qui nous arrive en temps de vacances, un peu hors du temps, et que l’on se donne le loisir de presque ignorer. Nous ressentons, là, sur le coup, bien sûr, un vif pincement. On le savait malade, il était plongé dans un coma. Un cancer. Son dernier film, peu remarqué, datait de 2012. Depuis, peu de nouvelles. Jusqu’au 4 juillet 2016. « Décès du cinéaste iranien Abbas Kiarostami ».

Nouvelles et liens

copyright 2008

Conseil des arts du Canada OffScreen