Hors Champ

mai-juin 2020

Articles de cette rubrique

  • LE CINÉMA NUMÉRIQUE SELON DIGIMART

    11 juillet, par Simon Galiero
  • Des coûts de distribution ridiculement bas, un gigantesque réseau de diffusion qui garantirait aux auteurs la chance de présenter leurs œuvres à armes égales avec Hollywood, l’achèvement réconciliateur de toutes les tensions vécues sous l’ancien régime (...)

  • VENGEANCE ET PROFIT

    11 juillet, par Simon Galiero
  • Un blockbuster qui mélange sans gêne idéologie et mercantilisme avec de fausses prétentions de critique sociale : voilà qui fait comprendre à quel point la nouvelle mouture d’Aurore se drape dans les pires attributs du néolibéralisme culturel. Il faut (...)

  • ENTRE CRIME ET CHÂTIMENT

    11 juillet, par Simon Galiero
  • Cette matière tragique, remarquablement installée par Allen, nous laisse dans un désarroi profond qui nous remue et nous fait douter, mais qui aussi nous illumine face à une évocation aussi simple et juste de la complexité des êtres : coincés entre (...)

  • LA SAISON DES AMOURS

    11 juillet, par Simon Galiero
  • Non seulement le réalisateur Jean-François Caissy parvient-il à ne pas se laisser intimider par ses prédécesseurs, mais aussi réussit-il à éviter les pièges nombreux que peut engendrer le fait de filmer sa propre famille. La distance qu’il parvient à (...)

  • INDUSTRIE ET SUCCÈS

    11 juillet, par Simon Galiero
  • Le succès d’une industrie peut être très bref s’il ne sait pas provoquer les perpétuelles émotions qui assureront sa pérennité auprès du grand public : la fierté, la reconnaissance, l’attendrissement ou l’identification collective au succès sont la (...)

  • BIRTH

    11 juillet, par Simon Galiero
  • La perception du monde apparaît alors comme étant à la fois d’une grande profondeur mais aussi d’une grande vacuité. Les questions se rapportant au mystère du film sont là, bien présentes, mais jamais elles n’abordent autre chose que ce que le mystère (...)

  • Y A-T-IL TROP D’IMAGES ?

    11 juillet, par Simon Galiero
  • Par ce double engagement, à la fois dans le cinéma et dans une pensée qui en dépasse le cadre (ou qui en nourrit l’horizon), Émond participe d’une certaine façon à revaloriser la profondeur de son métier. À la définition complaisante qui consiste (...)

  • ARTHUR LAMOTHE ET LES AUTRES

    11 juillet, par Simon Galiero
  • Ce que je dis là n’a rien à voir avec du mépris ; c’est une déception, un constat d’échec et un sentiment de révolte. Je n’en veux pas à ceux qui ne connaissent pas Lamothe et Lefebvre, je nous en veux à « nous », je déplore notre inanité face à notre (...)

  • SAGESSE DU TERRITOIRE

    11 juillet, par Simon Galiero
  • C’est d’ailleurs par le biais de cette forme de sobriété radicale et fortement maitrisée que l’ensemble du film se révèle à notre regard dans toute sa justesse, dans toute sa complexité épurée. (...) La caméra attentive et sereine de L’Espérance nous amène (...)

  • INGMAR BERGMAN, 1918-2007

    11 juillet, par Simon Galiero
  • « On éteint les lumières et dans l’obscurité, la première image tremblante se détache sur le mur blanc. Silence. Dans la cabine de projection bien huilée, le projecteur ronronne doucement. Les ombres bougent, tournent vers moi leurs visages, me (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 470

Recherche

Effectuez une recherche parmi les 800 articles publiés par la revue Hors champ depuis 1998.

Mots-clés

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • Robert Todd (1963-2018)

    Cher Robert Todd

    Hommage à Robert Todd, décédé le 18 août 2018.

  • L’amour au temps du cinéma

    Rappelons-nous cette salle de cinéma enfumée, survolée à vol d’oiseau en suivant le trajet de la lumière d’un projecteur ; rappelons-nous, flottant au-dessus de la foule, la voix de Debbie Reynolds, sa douce mélancolie alors qu’elle souhaiterait savoir si l’homme qu’elle aime connaît le contenu de ses rêves.

  • FNC 2018

    « C’est pour ça »

    Notes sur quelques films vus au à la 47ème édition du Festival Nouveau Cinéma qui s’est déroulé à Montréal du 3 au 14 Octobre 2018.

copyright 2008

Conseil des arts du Canada OffScreen