Hors Champ

Recherche

Effectuez une recherche parmi les 800 articles publiés par la revue Hors champ depuis 1998.

A lire également

  • Carnets de départ 2

    « Whatcha lookin’ for ? » (Howard, 1969)

    Dans les films de Frédéric Wiseman, tel ou tel aspect révoltant du réel est toujours livré de façon à nous engager dans des émotions qui ne tendent pas à nous manipuler ou nous aveugler. Celles-ci sont dévoilées sans faire perdre de vue l’ensemble des facteurs contextuels. Wiseman met les pieds dans le plat avec une tempérance dans ses préconceptions - ou celles de son époque -, qui en décuple la portée existentielle.

  • Oh ! temps

    SUR QUELQUES FILMS DE LAV DIAZ

    J’ai beaucoup pensé à Lav Diaz cet été, sans doute pour avoir passé beaucoup de temps en sa compagnie, au mois de mai et juin. Et je trimballe ainsi depuis – comme cette « malle dans la tête » qui encombre, dont parle Proust — des liasses d’idées qu’il aurait fallu parvenir à colliger et organiser en un grand texte synthétique, qui se serait déplié en une vaste fresque composée et articulée, comme le sont chacun de ses films-monde. Plutôt, c’est quelque chose d’assez épars, de personnel, de trivial souvent, variant les focales et les échelles, les durées et l’esprit, qui s’est imposé. Des notes, encore.

  • Lullaby to my father

    L’archive d’Amos Gitaï

    mos Gitaï nous convie avec Lullaby to my Father à une déambulation sur les traces du père. Ces traces prennent la forme d’archives que Gitaï articule en divers dispositifs qui permettent une reconstruction mémorielle où s’enchevêtrent l’histoire personnelle de Munio Weinraub, celle de l’architecture et celle d’Israël. Chacun de ces dispositifs constitue une tentative singulière de rappel du passé où les archives ont des présences diverses.

ISSN 1712-9567
copyright 2021

Zoom Out   OffScreen       Conseil des arts du Canada   Conseil des arts de Montréal