Hors Champ

Mots-clés

« Perconte Jacques »

( realisateurs.trices )

Recherche

Effectuez une recherche parmi les 800 articles publiés par la revue Hors champ depuis 1998.

A lire également

  • Apichatpong Weerasethakul

    ’In dreams you can’t take control’

    Plusieurs cinéastes ont décrit le rapport d’extrême proximité que le cinéma entretient avec la dimension onirique de l’existence. Mais à ma connaissance, et même si pour sa part Abbas Kiorastami se félicite que les gens s’endorment durant la projection de ses films, personne n’est allé aussi loin dans l’exploration de la dimension onirique du cinéma qu’Apichatpong.

  • Carnets de départ 2

    « Whatcha lookin’ for ? » (Howard, 1969)

    Dans les films de Frédéric Wiseman, tel ou tel aspect révoltant du réel est toujours livré de façon à nous engager dans des émotions qui ne tendent pas à nous manipuler ou nous aveugler. Celles-ci sont dévoilées sans faire perdre de vue l’ensemble des facteurs contextuels. Wiseman met les pieds dans le plat avec une tempérance dans ses préconceptions - ou celles de son époque -, qui en décuple la portée existentielle.

  • Brainstorm / machine de guerre

    À L’APPROCHE D’UN CINÉMA EN QUÊTE D’EXISTENCE

    Tout se passe comme s’il y avait un équilibre secret et profond entre les troupes de l’art conformiste et ses voltigeurs audacieux. C’est là un phénomène de complémentarité bien connu en sociologie, où Claude Lévi-Strauss l’a décrit excellement : l’auteur d’avant-garde est un peu comme le sorcier des sociétés dites primitives : il fixe l’irrégularité pour mieux en purifier la masse sociale. Nul doute que dans sa phase descendante, la bourgeoisie n’ait eu un besoin profond de ces conduites aberrantes, qui nommaient tout haut certaines de ses tentations.

ISSN 1712-9567
copyright 2020

Zoom Out   OffScreen       Conseil des arts du Canada   Conseil des arts de Montréal