Hors Champ

Mots-clés

« Sénégal »

( pays )

Recherche

Effectuez une recherche parmi les 800 articles publiés par la revue Hors champ depuis 1998.

A lire également

  • De Satyajit Ray à Bernard Émond

    Y A-T-IL TROP D’IMAGES ?

    Par ce double engagement, à la fois dans le cinéma et dans une pensée qui en dépasse le cadre (ou qui en nourrit l’horizon), Émond participe d’une certaine façon à revaloriser la profondeur de son métier. À la définition complaisante qui consiste aujourd’hui à limiter les réalisateurs à un statut de "professionnels de l’image" et de concepteurs tous azimuts (définition trop souvent propagée par les réalisateurs eux-mêmes), Émond oppose l’idée d’un cinéma qui réfléchit l’image plus qu’il ne la fabrique.

  • Notes sur le réalisme et la guerre

    Dunkirk et le reste

    "Dunkirk peut susciter plusieurs étonnements, notamment en fonction de la position que l’on occupe dans le spectre de la détestation envers le cinéma que Nolan pratique (qui dans mon cas, a toujours atteint des hautes fréquences). Le premier étonnement, et le plus grand, est de me retrouver à écrire, en plein été, un papier à propos d’un type d’œuvre qui d’ordinaire — pour divertissante, admirable, accablante ou sympathique qu’elle soit — suscite assez rarement des désirs d’écriture."

  • Seijun Suzuki

    ÉDUCATION SPÉCIALISÉE

    Dans ce coin de pays, les routes sont anciennes et en saison froide, recouvertes d’un frêle drap de neige scintillante. La forêt, c’est le cas de le dire, est émouvante. Si nous parlions de cinéma, votre ami aurait-il raison d’employer une écriture si poétique pour parler de celui de Suzuki ?

ISSN 1712-9567
copyright 2020

Zoom Out   OffScreen       Conseil des arts du Canada   Conseil des arts de Montréal