Hors Champ

septembre/octobre 2017

Hors champ présente

LA COULEUR

9 janvier au 15 mars, à la Cinémathèque québécoise

par André Habib, Louis Pelletier
7 janvier 2015

JPEG - 118.6 ko

Éloge de l’amour (Jean-Luc Godard, 2001)

« La couleur » est un vecteur passionnant pour interroger l’histoire du cinéma, traversant, en les brouillant, les genres, les époques, les supports, les géographies. La couleur permet de faire se croiser des questions industrielles, commerciales et technologiques, des enjeux esthétiques, narratifs et plastiques, elle interpelle le cinéma commercial tout autant que le cinéma expérimental, le cinéma documentaire et le cinéma amateur, le cinéma d’animation et le cinéma des premiers temps, le cinéma argentique et le cinéma numérique, etc. Elle rappelle que l’histoire du cinéma est le produit d’un faisceau d’interrelations, où les expérimentations les plus radicales et confidentielles côtoient les productions les plus luxueuses, et qu’elle se nourrit de ces maillages, de ces passages passionnants, dont ce cycle de films se veut l’image.

Ce modeste programme consacré à la couleur au cinéma — qui aurait pu, on l’aura compris, contenir des centaines de séances —, reflète davantage les caprices, les envies et les goûts des commissaires, auxquels il a fallu ajouter parfois la difficulté d’obtenir des copies de bonne qualité, qu’un quelconque désir d’exhaustivité. Nous avons par contre très tôt décidé, sauf exception (Jour de fête par exemple), d’éviter les « classiques » ou les lieux un peu trop communs (Wizard of Oz, Gone with the Wind, Snow White, Dreams ou Ran de Kurosawa, Blow up ou Deserto Rosso d’Antonioni, Le mépris ou Pierrot le fou, Johnny Guitar, etc.) pour proposer des chemins de traverse, et d’ouvrir un espace pour d’autres formes de découvertes. Nous avons aussi tenté de retrouver des films, et dans la plus grande majorité des cas nous y sommes parvenus, dans leur support d’origine, qu’il s’agisse de super8 [1], 16mm ou 35mm. Ce cycle est aussi un prétexte, disons-le, pour souligner la spécificité du travail de la Cinémathèque québécoise — et de toute cinémathèque — qui est de préserver et perpétuer un certain type d’expérience cinématographique dont la couleur est un, parmi d’autres, des attraits majeurs, menacé, comme d’autres, bien souvent, par les spectres de l’effacement, de l’oubli ou de l’indifférence.

Hors champ s’associe donc avec plaisir à la Cinémathèque québécoise pour présenter le deuxième volet de ce cycle « tout en couleur ». Un premier volet de ce programme s’est en effet déroulé durant les mois de septembre et d’octobre, et nous aura permis de découvrir des films magnifiques, comme la copie coloriée au pochoir de Maudite soit la guerre (1913) d’Alfred Machin, celle teintée des Aventures du prince Achmed de Lotte Reigner, deux remarquables titres tournés en Technicolor bichrome Legong : Dance of the Virgins de Henri de La Falaise et Redskin de Victor Schertzinger, un programme consacré au cinéma d’animation, un autre au support Kodachrome dans la production canadienne, notamment de l’ONF. C’est aussi en conjonction avec ce cycle qu’Hors champ participa activement à l’organisation de la journée du film de famille, le 18 octobre dernier.

Ce cycle couvre, pour l’essentiel, la période de l’après-guerre, de Jour de fête de Tati (avec son procédé lenticulaire, Thomsoncolor), jusqu’au cinéma numérique, représenté par le magnifique et peu (re)vu Éloge de l’amour (dont la seconde partie, tournée avec une caméra numérique, une première pour Godard, semble boucler la boucle avec les couleurs de l’impressionniste et du cinéma des tout premiers temps). On retrouvera également deux films « classiques » tournés en Technicolor, mais auxquels on pense trop peu souvent, Black Narcissus de Powell et Pressburger, et Under Capricorn d’Hitchcock. Et plutôt que de montrer Le mépris ou Blow Up, nous avons voulu représenter le cinéma moderne et les nouvelles vagues par le tendre Boy d’Oshima (tourné en Eastmancolor, et dont la palette de couleurs joue un rôle narratif et symbolique de premier plan). Nous avons également composé un programme de films d’animation abstraits (avec un merci à Marco De Blois), deux séances de films expérimentaux et psychédéliques qui font honneur à la couleur, sans oublier un classique 80’s, One from the heart de Coppola, et une curiosité tchèque, le baroque Cassandra Cat. De quoi éclabousser de pigments saturés les grises journées d’hiver et donner, nous l’espérons, l’envie aux cinéphiles de poursuivre et compléter, chacun pour soi, ce cycle de films colorés.

JPEG - 120 ko

Black Narcisssus (Michael Powell, Emeric Pressburger, 1947)

Commissaires : Louis Pelletier (Université de Montréal/Concordia University) et André Habib (Université de Montréal/Hors champ)

Pour plus de détails sur les films du programme, visitez le site de la Cinémathèque

Les programmes d’Hors champ bénéficient du soutien du Conseil des arts de Montréal que nous tenons à remercier particulièrement pour l’aide fournie pour ce cycle consacré à la couleur. Nous remercions également la Cinémathèque pour son accueil, et particulièrement Marco De Blois, Fabrice Montal, Guillaume Lafleur et Alexandre Mingarelli pour le remarquable travail et leur confiance.


Programme

Vendredi 9 Janvier
20 h 30 - Salle Claude-Jutra

Shônen (Boy)
Réal. : Nagisa Oshima [Jap., 1969, 105 min, 35 mm, VOSTA]

Dimanche 11 Janvier
19 h 00 - Salle Claude-Jutra

Les Amants du Capricorne (Under Capricorn)
Réal. : Alfred Hitchcock [G.-B., 1949, 117 min, 35 mm, VOSTF]

Dimanche 25 Janvier
19 h 00 - Salle Claude-Jutra

One from the Heart
Réal. : Francis Ford Coppola [É.-U., 1982, 107 min, 35 mm, VOA]

JPEG - 72.5 ko

Under Capricorn (Alfred Hitchcock, 1949)

JPEG - 161.2 ko

One from the Heart (Francis Ford Coppola, 1982)

JPEG - 29 ko

Az prijde kocour (The Cassandra Cat, Vojtèch Jasny, 1963)

JPEG - 43.3 ko

Inauguration of the Pleasure Dome (Kenneth Anger, 1953)

Jeudi 29 janvier
18h30 – Claude-Jutra

La Couleur : Animation expériementale

Komposition in blau Réal. : Oskar Fischinger [All., 1935, 4 min, 35 mm, SD] Kaleidoscope Réal. : Len Lye [R.-U., 1935, 3 min, 35 mm, SD] A Colour Box Réal. : Len Lye [R.-U., 1935, 3 min, 35 mm, SD] Rectangle et rectangles Réal. : René Jodoin [Qué., 1984, 8 min, 35 mm, SD] Spook Sport Réal. : Mary Ellen Bute, Norman McLaren [É.-U., 1941, 8 min, 16 mm, SD] Synchromie / Synchromy Réal. : Norman McLaren [Qué., 1971, 7 min, 35 mm] Mankind Réal. : Stan VanDerBeek [É.-U., 1967, 1 min, 35 mm, SD] Colour Flight Réal. : Len Lye [R.-U., 1938, 4 min, 16 mm, SD] Lapis Réal. : James Whitney [É.-U., 1966, 10 min, 16 mm, SD] Oïo Réal. : Simon Goulet [Qué., 2003, 8 min, sans paroles] Piece Mandala / End War Réal. : Paul Sharits [É.-U., 1966, 5 min, 16 mm] Fuji Réal. : Robert Breer [États-Unis, 1974, 8 min]

Jeudi 5 Février
20 h 30 - Salle Claude-Jutra

La couleur : programme psychédélique

Evolution of the Red Star Réal. : Adam Beckett [É.-U., 1973, 4 min, 35 mm] Coming Down (Clip Vidéo) Réal. : Pat O’Neill [É.-U., 1968, 4 min, 16 mm, SD] Homeo Réal. : Etienne O’Leary [Fr., 1967, 16 mm, VOF] Inauguration of the Pleasure Dome Réal. : Kenneth Anger [É.-U., 1954, 38 min, 16 mm, VOA]

Jeudi 12 Février
16 h 00 - Salle Claude-Jutra

Az prijde kocour (The Cassandra Cat)
Réal. : Vojtèch Jasny [Tch., 1963, 91 min, 35 mm, VOSTA]

Jeudi 5 Mars
20 h 30 - Salle Claude-Jutra

La couleur : films expérimentaux
Ray Gun Virus Réal. : Paul Sharits [É.-U., 1966, 14 min, 16 mm, VOA] 7362 Réal. : Pat O’Neill [É.-U., 1967, 10 min, VOA] Vortex Réal. : Al Razutis [Can., 1972, 1 min] Colour Separation Réal. : Chris Welsby [R.-U., 1974, 3 min, 16 mm, SD] Les Tournesols Réal. : Rose Lowder [Fr., 1982, 3 min, muet] The Chartres Series Réal. : Stan Brakhage [É.-U., 1994, 9 min, muet] Refraction Series Réal. : Chris Gehman [Can., 2008, 8 min] Colour Theory Réal. : Barbara Sternberg [Can., 2014, 6 min, 16 mm, muet]

JPEG - 118.2 ko

Komposition in Blau (Oskar Fischinger, 1935)

PNG - 972.8 ko

Chartres Series (Stan Brakhage, 1993)

PNG - 747.3 ko

Les tournesols colorés (Rose Lowder, 1983)

Vendredi 6 Mars
20 h 30 - Salle Claude-Jutra

Éloge de l’amour
Réal. : Jean-Luc Godard [Fr.-Suisse, 2001, 97 min, 35 mm, VOF]

Samedi 14 Mars
21 h 00 - Salle Claude-Jutra

Du côté de la Côte
Réal. : Agnès Varda [Fr., 1959, 27 min, 16 mm, VOF]

Suivi de

Jour de fête
Réal. : Jacques Tati [Fr., 1949, 79 min, 35 mm, VOF]

Dimanche 15 Mars
19 h 00 - Salle Claude-Jutra

Le Narcisse noir (Black Narcissus)
Réal. : Emeric Pressburger, Michael Powell [R.-U., 1947, 100 min, 35 mm, VOSTF]

JPEG - 87.1 ko

Jour de fête (Jacques Tati, 1949)

JPEG - 30.4 ko

Colour Separation (Chris Welsby, 1974)

JPEG - 195 ko

Éloge de l’amour (Jean-Luc Godard, 2001)

JPEG - 65 ko

Du côté de la côte (Agnes Varda, 1958)

Notes

[1Nous pensons ici à tous les films présentés lors de la Journée du film de famille.

Recherche

A lire également

Nouvelles et liens

ISSN 1712-9567
copyright 2015

OffScreen       Conseil des arts du Canada   iWeb Technologies   Conseil des arts de Montréal