Hors Champ

juillet / août 2019

SUR/IMPRESSIONS : O’LEARY, CLEMENTI, BOUYXOU

par André Habib, Pierre-Luc Vaillancourt
29 octobre 2010

Surimpressions — par décalques successifs et frénétiques — d’une « époque acidulée », captées par Etienne O’Leary, Pierre Clementi, Jean-Pierre Bouyxou, foyers agités de l’underground français des années 60-70.

Jonction de quelques fragments de lumières éparses, le temps d’une véritable Résistance. La désobéissance filmique, créatrice, génératrice, renverse la solitude, l’enfermement, l’incommunicabilité. Elle est nécessité, objection.

Enchevêtrements d’éclats, épiphanies, retrouvés sur impressions de complicités électriques, là où la Lumière éblouissante à élu domicile, dans des corps secoués de spasmes et de fête.

Le Rituel permet la sublimation. Ce que O’Leary, Clémenti, Bouyxou ont filmé et donné dans leurs films est un Brasier ardent. Ils sont avec leurs films d’Amour le Cœur qui offre mille Soleils. L’opération est une véritable force de cristal, et agit comme un prisme de Lumière.

Vous êtes conviés à trois soirées de films-phares, de musiques abrasives, et d’irradiantes amitiés.

JPEG
JPEG

JPEG - 20.9 ko

Visa de censure no X (Pierre Clementi, 1967-1975), Chromo sud (Etienne O’Leary, 1968),
Satan bouche un coin (Jean-Pierre Bouyxou, 1968)


Cinémathèque québécoise
335 Boul. de Maisonneuve O. / 514-842-9763 / www.cinematheque.qc.ca

Vendredi 5 novembre – 20h30 – Salle Claude-Jutra

DAY TRIPPER / LE VOYAGEUR DIURNE Étienne O’Leary (Fr., 1966, 9 min, 16mm) ; HOMEO (aka HOMEO : MINOR DEATH : COMING BACK FROM GOIN’ HOME) Étienne O’Leary (Fr., 1967, 38 min., 16mm) ; CHROMO SUD Étienne O’Leary (Fr., 1968, 21 min., 16mm) ; SATAN BOUCHE UN COIN Jean-Pierre Bouyxou (Fr., 1968, projection vidéo, 10 min)

« Le cinéma fait avant tout partie d’une manière de vivre qui s’affirmera de plus en plus dans les années et le siècle à venir. Nous faisons partie de ce changement, et c’est pourquoi j’ai cherché à établir dans Homéo une chaîne de changements perpétuels, en une constante évolution ou régression, qui cherche avant tout à faire un point. Je pourrais expliquer mes intentions plus directement, même collé à l’image, mais je sais que les gens ne retiennent pas l’idée mais le mot, alors de peur de sonner faux par rapport à son expression réelle, je me tais. » (Etienne O’Leary, 1968)

En présence de Jean-Pierre Bouyxou

JPEG - 19.7 ko

EtienneO’Leary dans son film Day Tripper, 1966.

Samedi 6 novembre – 21h – Salle Claude-Jutra

VISA DE CENSURE N X Pierre Clémenti (Fr., 1967-1975, 42 min., 16mm) ; LA RÉVOLUTION N’EST QU’UN DÉBUT, CONTINUONS LE COMBAT Pierre Clémenti (Fr., 1968, 23 min., 16mm)

« Rencontre de l’image et des pulsions psychédéliques colorées de cette époque acidulée…. Désir de retrouver le chant des origines, images qui s’inscrivent jusqu’à nous comme un double et qui nous font signe. » (Pierre Clémenti, 1999)

Accompagnement musical de : Bernardino Femminielli, Eric Fillion, Jonathan Parant, Roger Tellier-Craig, Alexandre St-Onge, Dominic Vanchesteing

JPEG
JPEG

JPEG - 17.5 ko

Visa de censure no X (Pierre Clementi, 1967-1975), Satan bouche un coin (Jean-Pierre Bouyxou, 1968), Chromo Sud (Etienne O’Leary, 1968)

Cinéma Blue Sunshine
3660 Boul. St-Laurent 3e étage / 438-380-5869 / www.blue-sunshine.com

Dimanche 7 novembre – 18h45

ENTREZ VITE... VITE, JE MOUILLE ! Jean-Pierre Bouyxou (Fr., 1979, 70 min, 35mm (projection vidéo))

« “Que faites-vous mon ami ?” “Mon devoir conjugal chère, rien d’autre !” Que de peaux souples et tendres dans cette ruée vers l’orgasme — voie libertaire et jovialiste ! Iconoclaste et jouisseur des souterrains cinématographiques depuis toujours, Jean-Pierre Bouyxou filme les plaisirs du vertueux facteur, des bonnes, de la famille Dupied et de Michel Gentil » (Jean Rollin). Film à caractère pornographique. Interdit au moins de 18 ans.

En présence de Jean-Pierre Bouyxou

JPEG - 22 ko

Entrez vite... vite je mouille (Jean-Pierre Bouyxou, 1979)

Ce cycle coïncide avec la parution du vinyle « étienne o’leary : musiques de films (1966-1968) » (Tenzier) ainsi que du dvd « films d’étienne o’leary » (ICPCE). Pour plus de renseignements : www.tenzier.org ou www.icpce.org.

Ce cycle est présenté par la revue électronique Hors champ en collaboration avec ICPCE (Institut pour la coordination et la propagation des cinémas exploratoires). Il a été rendu possible grâce à la collaboration de la Cinémathèque québécoise, du Cinéma Blue Sunshine, et au soutien du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts de Montréal.

Nous remercions Balthazar Clementi pour l’autorisation de reproduire les images des films de Pierre Clementi.

Recherche

A lire également

  • FNC en plans

    BROUILLARD - PASSAGE #15

    Il y a d’abord le choc du carré blanc du 35mm, avec ces bords arrondis et son format 1,33 :1, sa lumière vive, apaisante. Et puis aussitôt, cette image qui surgit, cette espèce de paysage dont on se demande aussitôt de quelle substance il est fait (et si on pourra trouver les mots pour le décrire).

  • Symposium créer/montrer/conserver

    FAISEUR DE CONTES

    Quelques notes rédigées par Olivier Godin dans le cadre de son intervention au symposium, novembre 2015.

  • of The North

    Positions

    Il me semble n’avoir rien lu, à ce jour, — malgré la masse de textes écrits sur le film — sur les premiers plans d’of the North de Dominic Gagnon. Commençons par là.

ISSN 1712-9567
copyright 2015

OffScreen       Conseil des arts du Canada   iWeb Technologies   Conseil des arts de Montréal